Regard

Laurent Fleutry, Veg'Extra, Montreuil-Bellay : renfort en solution hydroalcoolique

Publié le 09/06/2020 - Par dominique.gruso...

Laurent Fleutry a repris l’entreprise familiale en juin 2015, créée par son père, Lionel Fleutry, en 1997. Prestataire de services industriel, positionné sur un marché de niche français, Veg’Extra fabrique des extraits liquides et en poudre à partir de substances végétales, principalement. « Nous travaillons pour le domaine de la cosmétique avec de grandes marques nationales ayant une forte activité à l’international. Les processus d’extraction et de concentration sont réalisés avec tous types de solvants. Nous utilisons différents procédés pour la fabrication ».

Maintien d’activité
« Suite aux premières décisions gouvernementales du lundi 16 mars, et après le choc de l’annonce, nous avons réfléchi à une stratégie pour reprendre le travail dans les meilleures conditions possibles tout en appliquant les mesures sanitaires réglementaires ». Mettre en place les dispositifs barrières pour la protection des salariés ; trouver, du jour au lendemain, des solutions de garde pour les enfants scolarisés car les écoles étaient fermées. Le télétravail a fonctionné pour le personnel administratif et un roulement des deux équipes (5h à 21h) s’est effectué dans l’usine suffisamment grande – 900 m2 – pour appliquer les distances réglementaires de sécurité. Durant la première quinzaine qui a suivi le confinement, de nombreuses entreprises ont dû fermer. Cela n’a pas été le cas pour Veg’Extra qui a pu exercer malgré tout son activité, à une cadence plus réduite. Elle disposait d’un stock suffisant de matières premières pour honorer ses commandes. Et ses fournisseurs continuaient les livraisons. C’est pourquoi, elle a pu, en parallèle, fabriquer de la solution hydroalcoolique (HA).

Petits conditionnements
Face à cette pandémie se répandant comme une trainée de poudre, les stocks d’équipements de protection individuelle – EPI – ont vite manqué. « La Préfecture et l’Agglo Saumur Val de Loire nous ont sollicités ainsi que d’autres entreprises locales, pour participer à la fabrication de cette solution hydroalcoolique (1). Il fallait d’urgence approvisionner l’hôpital de Saumur, les EPHAD, les pharmacies, les ambulanciers, les pompiers, la Poste pour ses facteurs et tout le milieu médical et de santé. En tant qu’entreprise classée ICPE (2), nous sommes agréés pour fabriquer cette catégorie de produit très réglementé par divers organismes (la DREAL, les Douanes, l’OMS…). Nous avons la structure, le procédé de fabrication et les stocks suffisants en glycérine. Nous avons associé quelques entreprises locales à cette opération, notamment pour la fourniture en eau oxygénée et sollicité la Faculté de Pharmacie de l’Université d’Angers, avec qui nous collaborons régulièrement ».

« En temps ordinaire, nous travaillons pour une cinquantaine de gros clients à qui nous livrons des produits conditionnés en grands volumes. Pour cette opération, c’était l’inverse. » sourit Laurent Fleutry qui a dû enfiler son bleu de travail pour passer en production. La fabrication manuelle, du fait de conditionnements en petits flacons, et pour lesquels les machines ne sont pas paramétrées, a mobilisé ses équipes.
« Nous avons enregistré dès les quinze premiers jours de la crise sanitaire, un surcroît de travail qui s’est calmé, passé le pic et le choc de l’annonce du confinement. » Veg’Extra a produit plus de 11 000 litres de solution HA et maintient régulièrement un stock tampon de 5 000 l.
Passé le déconfinement, Laurent Fleutry compte bien revenir à son cœur de métier et rattraper le retard qui ne pourra pas se résorber dans l’immédiat, même si ses clients de la filière cosmétiques maintiennent un volume de commandes, en témoignage de solidarité.

 

Dominique Gruson
Anjou Eco n°59 - Juin 2020

(1)   : Suite à l’arrêté ministériel du 13 mars 2020 autorisant par dérogation la mise à disposition sur le marché et l’utilisation temporaire de certains produits hydroalcooliques utilisés en tant que biocides désinfectants pour l’hygiène humaine.

(2)    : ICPE : Installation classée pour la protection de l’environnement

 

En savoir plus

Veg’Extra 
Zone Industrielle de Méron
Ruer des Terriers
49260 Montreuil-Bellay
Tél. : 02 41 83 15 30
www.vegextra.com

Dirigeant : Laurent Fleutry

Activité : prestataire de services en extraction végétale, animale et minérale
Effectif : 25 personnes
C.A. 2019 : 3 000 K€

 

Des besoins ?

L'espace Produits & Services de la CCI Maine et Loire vous propose les produits suivants :

Les fondamentaux de la gestion d'entreprise
Les fondamentaux de la gestion d'entreprise

Parcours Gestion d'entreprise - Module 1

Pratique de l'audit interne
Pratique de l'audit interne