Paroles d'élus...

Edito du Président - AE n°61 : Conduite du changement...

Publié le 18/11/2020 - Par dominique.gruso...

Pour d’autres, comme le commerce, la contrainte réglementaire peut apparaître comme beaucoup moins forte. Depuis des décennies, la CCI organise des ateliers, des conférences pour éclairer les commerçants sur tous les changements de son environnement. Le consommateur et ses comportements évoluent. Les services liés à l’achat, le temps consacré, les priorisations… la liste des mutations est longue. La difficulté pour un commerce isolé est de pouvoir toutes les appréhender.
Nous sommes, dans le cadre du #confinement2, en train de nous déchirer selon la taille du commerce. Le petit commerce peste contre les grandes surfaces et la grande distribution ne décolère pas contre les vendeurs en ligne (Amazon !). Comme si l’existence ne se réduisait qu’à identifier un ennemi. Trouver plus détestable pour passer pour un bienfaiteur !

Oui, le client est le patron et il faut savoir le gérer.


Il était exclusivement « petit commerce ». Il a découvert l’abondance via la grande distribution et les centres commerciaux. Aujourd’hui, il bénéficie d’un univers où l’offre est illimitée, perçue comme immédiate et accessible sans effort et sans se déplacer ! On ne peut pas arrêter ou contrôler les envies des consommateurs. C’est au commerçant d’intégrer cette nouvelle donne et de donner du sens à son activité. La notion d’indépendant et de petit ne suffit pas pour emporter l’adhésion du client.
« Je suis une librairie de référence qui apporte du choix, des fiches de lectures, des animations, des ateliers, des orientations… bref qui suscite des envies. Je propose une vraie valeur ajoutée qui dépasse un simple clic ! ».

Soyons réalistes. Le consommateur est le seul à choisir. Il peut vous faire toutes les déclarations du monde, il regardera le rapport prix/service. L’urgence est de remettre du sens dans l’acte d’achat. Tous les Français sont généreux et en capacité de donner à un instant « t ». Nous sommes des fans des « belles causes ». Tout le monde est terrorisé à l’idée de perdre son petit commerce.

N’attendons pas du consommateur qu’il devienne raisonnable. Il gère selon ses intérêts. C’est à l’entreprise et aux commerces de comprendre* et de s’adapter au monde de demain. Il ne s’agit pas de choisir entre le digital et le physique. Il faut le capter au bon moment, au bon endroit et au bon prix avec le bon produit ou service. Le commerce a toujours été un échange entre 2 personnes et cela ne change pas. Pour les moyens et le circuit de distribution, il faut s’adapter…
Retrouvez tous les ateliers et les webinaires CCI pour mieux comprendre et réussir cette mutation.

Éric Grelier
Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Maine-et-Loire

 

* à condition de ne pas subir de décision injuste et inéquitable.

PS : lisez le livre blanc de la CCI de février 2020 « Commerce, le Grand Bouleversement » - https://www.maineetloire.cci.fr/economie-et-territoire/consultez-nos-etudes-economiques/commerce/ commerce-le-grand-bouleversement 

Des besoins ?

L'espace Produits & Services de la CCI Maine et Loire vous propose les produits suivants :

Diriger en PME PMI - L'entreprise et son projet
Diriger en PME PMI

Développer vos compétences de chefs d'entreprises

Conseil numérique
Conseil numérique

Intégrer le numérique dans la stratégie de votre entreprise

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Portrait d'élu CCI : Laurent Marbach

Paroles d'élus...

18/09/2020

Article

Lire l'article

Portrait d'élu CCI : Laurent Marbach

Portrait d'élue CCI : Edith Giffard

Paroles d'élus...

27/01/2021

Article

Lire l'article

Portrait d'élue CCI : Edith Giffard