Actualités

RH, Formation, Management

Ressources humaines - Formation

Ressources humaines - Formation

Outils des managers

 

Emploi. Salariés handicapés : désormais l'affaire de tous

Plus de la moitié des entreprises de plus de 20 salariés respecte l'obligation d'emploi de 6% de travailleurs handicapés. Mais attention, le mode de calcul change en 2020 : toutes les sociétés seront concernées par la loi sur l'emploi de personnes handicapées. La réglementation s'apprête à évoluer dans le but d'inciter les entreprises à recruter des personnes ayant un handicap. Les entreprises de moins de 20 salariés, devront déclarer leur nombre de salariés handicapés. Toutefois, seules les entreprises de plus de 20 salariés continueront à être soumises à une obligation d'emploi de 6% sous peine de pénalités financières. Cependant, seuls les emplois directs seront pris en compte (CDI, CDD, stage, intérim.). Les contrats de sous-traitance avec des entreprises adaptées ne rentreront plus dans le calcul de l'obligation de 6%.
Source : JOURNAL DES ENTREPRISES, 04/2019
 

Dans les PME, le dialogue social reste à réinventer

D'ici au 31 décembre 2019, les entreprises employant au moins 11 salariés devront avoir mis en place un comité social et économique (CSE) destiné à optimiser le dialogue social. Cette nouvelle structure unique doit permettre de fusionner les instances représentatives du personnel (IRP) que sont les délégués du personnel (DP), le comité d'entreprise (CE) et le comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHCST). Les Aract (agence régionale pour l'amélioration des conditions de travail) accompagnent les PME dans cette démarche via des ateliers ou des modules de formation fonctionnant en binôme avec l'employeur et un représentant des salariés. Le dispositif  testé dans trois régions sera généralisé en juillet.
Source : LES ECHOS, 16/04/2019
 

Compétences : quand l'entreprise endosse le rôle du formateur

Les besoins de recrutement des PME s'accroissent. Cependant, les entreprises peinent à recruter et à trouver des candidats qualifiés, intéressés par les postes proposés et motivés. Certains dirigeants ont décidé de créer leur propre école de formation en interne, pour former leurs salariés et combler ainsi une pénurie de main-d'oeuvre qualifiée et compétente. Les entreprises recherchent des candidats ayant un savoir-faire mais de plus en plus également des profils ayant un savoir-être, du potentiel et la volonté de s'investir dans l'entreprise. Les compétences comportementales, le relationnel, le mental, la motivation, le bon sens et le respect de certaines valeurs, comme l'honnêteté ou l'intégrité, sont des éléments qui prévalent aujourd'hui sur les compétences techniques.
Source : CHEF D'ENTREPRISE MAGAZINE, 02/2019

 

1er avril : la réforme de la formation

La réforme de la formation entre en vigueur, le 1er avril 2019. Les nouveaux acteurs de la formation professionnelle c'est-à-dire les "opérateurs de compétences" (Opco), vont remplacer OPCA. Ce sont des organes paritaires, gérés par les partenaires sociaux, qui ont pour mission : d'accompagner les entreprises de - de 50 salariés dans le développement des compétences, de renforcer l'appui aux branches dans l'analyse des besoins et évolution des certifications professionnelles, de financer les premières ouvertures de CFA ou sections d'apprentissage non conventionnés par les régions. Les arrêtés portent agrément au 1er avril de onze "opérateurs de compétences". Cette réforme de la formation professionnelle prévoit que les 20 opérateurs paritaires collecteurs agréés ("Opca") ne collectent plus les cotisations formation - transférées à l'avenir à l'Urssaf - et soient transformés en opérateurs de compétences ("Opco").
Source : dynamique-mag.com, 03/04/2019
 

Consultez nos autres veilles sur le management

 

Tendances Stratégie de l'entreprise
Tendances Marketing - Commercialisation

Ces informations sont à retrouver tous les 2 mois dans notre newsletter Management infos: S'INSCRIRE

 

 

 

 

MON ACTU SUR MESURE

 

Suivre un marché ? L'actualité d'une entreprise ou d'un territoire ?

Notre offre "veille personnalisée" vous apporte un 1er niveau d'information pour se faire une opinion ou une idée avant d'agir.

Pour en savoir plus sur "Mon actu sur mesure"