Actualités

RH, Formation, Management

Ressources humaines - Formation

Ressources humaines - Formation

Outils des managers

 

Management. Vive le feedback permanent !

L'entretien annuel d'évaluation fait sa révolution. Le retour spontané au fil de l'eau permet de coacher les salariés en temps réel, une tendance amplifiée par le numérique. De plus l'accélération des projets et des missions exige des ajustements en temps réel. L'idée est de faire des feedback constructifs pour stimuler. L'objectif n'est pas de juger, mais de féliciter, de partager un ressenti et d'engager le destinataire du message à s'améliorer par un conseil, une piste. Et ce, dans une posture tournée vers l'avenir. Bien communiquer est indispensable pour acculturer les esprits. Il faut préserver les entretiens en face-à-face. La rencontre physique donne à entendre des difficultés, à décrypter une attitude et l'oral a plus d'impact.
Source : USINE NOUVELLE, 18/04/2019
 

Ressources humaines. Fidéliser ses salariés grâce à l'expérience collaborateur

Pour soigner leur marque employeur, les entreprises peuvent s'inspirer de ce que font les marques autour de l'expérience client pour leur proposer une véritable " expérience collaborateur ". L'expérience collaborateur consiste à veiller au bien-être des salariés, en écoutant leurs ressentis, leurs perceptions et leurs frustrations pour mieux y répondre. Cela passe par la mise en place de parrains chargés de veiller à la bonne intégration des nouvelles recrues, de feedback permanents, de temps d'échanges ... Pour mesurer la perception des collaborateurs, des outils peuvent être mis en place comme des enquêtes de satisfaction, des focus groupes réunissant des collaborateurs pour recueillir leurs perceptions. Ensuite il est préconisé de séquencer son plan d'actions tout en gardant une approche globale avec l'expérience d'intégration, l'expérience du stagiaire, l'expérience du candidat, la qualité de vie au travail... Il n'y a pas de marque employeur forte sans une bonne expérience collaborateur. 
Source : JOURNAL DES ENTREPRISES, 05/2019
 

Lancement du VTE, pour aider les PME industrielles à séduire les talents

Le 23 mai 2019, le ministre de l'économie Bruno Le Maire, et le directeur Général de BpiFrance, Nicolas Dufourcq, ont officiellement lancé le Volontariat Territorial en Entreprise (VTE). Inspiré du VIE (Volontariat International en Entreprise), le VTE est un système qui vise à recruter des étudiants ou jeunes diplômés, pour connaitre une première expérience en PME ou ETI dans les zones industrielles françaises. Il consiste en une expérience d'au moins un an, sous forme de contrat d'apprentissage, contrat à durée déterminée, ou CDI. Les partenariats inter-scolaires établis concernent L'EM Lyon, Y School Troyes, EBS Paris, l'école Nationale Supérieures des Arts et Métiers, Mines Télécom, les Hautes Etudes d'Art de la Sorbonne, et l'Université de Technologie de Montbéliard. Le processus de recrutement spécifique, s'adresse à tout jeune diplômé d'un Bac+2 à Bac +5. Les collectivités territoriales sont également mobilisées pour faciliter leur mobilité et accès au logement. La première promotion démarrera dès la rentrée de septembre, avec un objectif d'une centaine de contrats signés.
Source : Chefd'entreprise.com, 27/05/2019
 

La date couperet du 1er janvier 2021 pour le compte personnel de formation

Le Compte personnel de formation (CPF), auquel tous les actifs ont droit, a été converti en euros (15 euros, l'heure) depuis le 1er janvier 2019. A l'automne, la Caisse des Dépôts lancera l'application mobile y donnant libre accès : chacun pourra en principe sélectionner une formation, la réserver et la payer en ligne. Une partie des euros de chaque CPF, ceux issus du reliquat du DIF, doit être utilisée avant le 1er janvier 2021, sous peine d'être perdue. Pour quelqu'un qui n'y aurait jamais touché, le stock des euros issus du DIF (créé en 2004), alimenté à raison de 20 heures par an et plafonné à 120 heures, représente 1 800 euros (120 heures multiplié par 15 euros). Le stock DIF repose sur une déclaration du titulaire à partir d'une attestation remise, en principe, par son employeur, avant le 31 décembre 2014. Le contrôle des attestations est assuré par les Opco (opérateurs de compétences).
Source : LES ECHOS, 06/06/2019
 
 

Consultez nos autres veilles sur le management

 

Tendances Stratégie de l'entreprise
Tendances Marketing - Commercialisation

Ces informations sont à retrouver tous les 2 mois dans notre newsletter Management infos: S'INSCRIRE

 

 

 

 

MON ACTU SUR MESURE

 

Suivre un marché ? L'actualité d'une entreprise ou d'un territoire ?

Notre offre "veille personnalisée" vous apporte un 1er niveau d'information pour se faire une opinion ou une idée avant d'agir.

Pour en savoir plus sur "Mon actu sur mesure"